Note de la Rede Sustentabilidade sur l’assassinat d’un leader indigène Waiãpi lors de l’invasion de leurs territoires par des orpailleurs au Amapá

#Rede 29 de julho de 2019

La Rede Sustentabilidade expresse son immense préoccupation et répudie publiquement les événements récents dans l’État du Amapá, lorsqu’une cinquantaine d’ orpailleurs fortement armés ont envahi le village Mariri de la terre indigène Waiãpi, municipalité de Pedra Branca do Amapari, assassinant de façon cruelle Emÿra Waiãpi, leader local.

La situation est extrêmement grave et reflète l’escalade de haine et d’intolérance qui sévit dans notre pays depuis l’élection du président Jair Bolsonaro. En effet, cela faisait plus de 30 ans que nous n’avions pas d’invasion violentes de terres indigènes délimitées au Amapá. Ces actions ne s’explique que par la certitude d’impunité que les discours du président donnent à ceux qui souhaitent s’approprier des terres indigènes.

La dénonce a été transmise par l’intermédiaire du conseiller municipal de Pedra Branca do Amapari, Jawaruwa Wayapi, à la direction de la Rede, qui a pris immédiatement des mesures por y contrecarrer. Nous agissons directement par l’intermédiaire de la coordonnatrice générale du Front Parlementaire pour la Défense des Droits des Peuples Indiens, la députée Joenia Wapichana (Rede / RR), du sénateur Randolfe Rodrigues (Rede / AP), de Marina Silva et d’autres leaders du Parti. et de nos sympathisants, afin d’exiger des actions urgentes de la part du pouvoir public pour savoir exactement ce qui s’est passé, pour le punissent exemplaire les envahisseurs et des assassins et pour qu’ils garantissent la sécurité des Indines dans leurs propres terres, de manière pacifique, évitant un conflit catastrophique.

Selon les dernières nouvelles, une conférence de presse aura lieu aujourd’hui (28) à midi, au cours de laquelle le Parquet Fédéral, le Parquet de l’État d’Amapá, l’armée et le Secrétariat à la Sécurité Publique de l´état annonceront une action commune pour vérifier les occurrences en Terre Waiãpi.

Nous continuerons de suivre l’évolution de la situation, engageant toutes nos forces en défense des Peuples Indigène, de leurs droits, de la justice qui devrait les accueillir en tant que citoyens brésiliens et en agissant de façon quotidienne par l’intermédiaire de nos parlementaires, dirigeants, affiliés et simpatissants pour bâtir une société sans violence, préjugés, intimidation et eloignée du manque de respect envers les autres. Nous remercions le soutien reçu de Caetano Veloso et d’autres artistes et organizations qui ont immédiatement reproduit l’événement, aidant à le faire connaitre du public en général.

Non au silence! Non à l’impunité! Pour la fin des violences et des invasions de Terres Indigènes!